Le "bug" informatique : le saviez-vous ?

Le tout premier bug

Le « bug » informatique a d’abord été un pauvre petit insecte.

C’est vrai ça ! Pourquoi est-ce lorsqu’un ordinateur plante, on appelle ça un « bug », alors que ça veut dire « insecte » en anglais ? 🧐

Notre histoire commence en 1947, avec Grace Hooper, inventrice du langage informatique COBOL. Le 9 septembre 1947, elle était tranquillement en train de travailler sur un ordinateur Harvard Mark, quand soudain, pfout ! Un court-circuit ! 🔥 Son ordinateur s’est éteint devant ses yeux. Contrariée et étonnée, elle inspecte les relais électriques de l’ordinateur… et découvre que c’est une mite qui a provoqué l’incident en allant se coincer là-dedans. 😱

Il faut savoir qu’à cette époque, les ancêtres de l’ordinateur, s’ils étaient déjà des prouesses technologiques, occupaient des salles entières et produisaient beaucoup de chaleur, attirant ainsi ces vilaines bestioles… 🐜

Si tous les insectes meurent, celui-là en revanche, vivra éternellement. Grace Hopper, qui avait pour manie de tenir un journal de bord très (un peu trop) précis, décide alors de récupérer la mite et de la scotcher dans son journal sous la mention « le tout premier bug ». 😉